Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. Plus d'infos

L'olfactothérapie équine

Publié le 13/08/2019

Le législatif vient enfin de reconnaître que nos chevaux éprouvaient des émotions et devaient donc être traités de manière respectueuse.

Cela, les amoureux du cheval que nous sommes, nous le savions déjà.

C’est vrai que nous sommes souvent confrontés aux problèmes psychologiques de nos chers équidés et que malheureusement, nous ne disposons de pas ou peu de moyens pour les aider.

Aujourd’hui, je voudrais vous donner une piste pour aborder le côté émotionnel des chevaux.

Je vais donc vous parler des émotions, des huiles essentielles, de l’odorat, donc de l’olfactothérapie.

Du point de vue étymologique le mot émotion signifie é = extérieur et  motion = mouvement. Ce qui signifie donc que l’émotion doit « sortir »  afin de ne pas devenir un trauma. Les émotions sont indispensables à la vie car elles ont une fonction bio-régulatrice en participant à l’équilibre global du corps, comme la création d’hormones.

Dans l’émotion (qui doit sortir), il y a 3 étapes :

-        La charge de l’émotion  ou le stimulus : Mon dieu un sac plastique sur le chemin...

-        La tension : le corps se prépare à fuir, c’est-à-dire qu’il passe en orthosympathique : le cheval se crispe.

-        La décharge de l’émotion : une décision est prise. e cheval souffle et passe à côté du sac plastique.

Au cas où il n’y a pas de décharge, le corps reste sous tension et sous stress. La plupart des chevaux  vivent donc sous stress chronique, ce qui diminue fortement leur capacité d’apprentissage et entame leur capital santé.

L’odorat est le seul sens qui  accède directement à notre inconscient contrairement aux 4 autres sens qui eux passent d’abord par la mentalisation de ce qui est perçu. En effet le circuit de transmission dans le cerveau des odeurs est totalement différent des sons, des saveurs, des perceptions, de la vue.

L’olfaction est le véhicule de l’information émotionnelle. Or dans le cas du cheval ses actions résultent de ses réactions émotionnelles. Il est vraiment dans l’instant présent.

L’odorat est vraiment un sens primordial pour les équidés.

 Maintenant que nous savons sur quel sens nous devons travailler, quels sont les outils dont nous disposons ? LES HUILES ESSENTIELLES !

Les huiles essentielles sont extraites des végétaux aromatiques par distillation à la vapeur d’eau ou par expression (agrumes).

Les huiles essentielles possèdent 3 actions :

-        Biochimiques dont nous  ne parlerons pas aujourd’hui

-        Energétiques

-        Informationnelles ou subtiles

L’action énergétique est liée à l’activité bioélectrique.

C’est-à-dire qu’elle est liée à la charge positive ou négative des molécules.

Les cations captent les électrons et sont donc positivant.

Les anions donnent des électrons et sont donc négativant.

Les molécules positivantes sont donc toniques et stimulantes alors que les négativantes sont apaisantes et antispasmodiques.

 

L’action énergétique est liée  au pouvoir vibratoire des huiles essentielles

Dans l’univers, tout est énergie, tout vibre, tout a une fréquence. Le moindre composant de la nature  a un flux d’énergie électrique (vibrations) qui lui est propre. Chaque vibration est quantifiable par une fréquence spécifique.

La fréquence de chaque être vivant correspond à un baromètre de sa santé. Si on sort de cette gamme optimale, il y a risque d’apparition de maladie physiologique ou de problème psycho émotionnel.

Les huiles essentielles possèdent  des fréquences très élevées et cohérentes.

Par le principe d’entraînement (une substance ayant une fréquence plus élevée peut augmenter une fréquence plus basse), elles vont donc remettre le corps au bon « diapason ». Elles vont résonner en harmonie avec le corps du cheval, de l’humain, du chien..

De plus les huiles essentielles ne résonnent pas avec les émotions négatives qui seront donc facilement éliminées.

Les HE aident à déloger les traumatismes oubliés en les ramenant dans notre conscience où nous pouvons traiter avec eux et les laisser aller.

               

 

L’action subtile ou informationnelle fait intervenir un autre concept qui est le Prana ou le Ki.

Le prana c’est le souffle qui traverse et anime tout le corps. Il est invisible  mais sa manifestation la plus perceptible est la respiration. Respirer des huiles essentielles influence la qualité du Prana inspiré.

Les huiles essentielles  qui ont leur propre énergie, leur propre histoire créent un lien direct avec la nature et les 4 éléments  (air, terre, feu, eau), ce qui  nous reconnecte à notre énergie et à notre histoire. 

Enfin, le cerveau pour se protéger enfouit une émotion non exprimée dans un « disque dur ». Les HE vont agir comme un baume pour ramener de l’inconscient au conscient un traumatisme qu’on a voulu enfouir. Elles explorent  les méandres de la « mémoire », accèdent à la racine de la souffrance, la  met en lumière (ramène au conscient) afin de générer une guérison.

Horse Remedy se propose lors de formations de vous aider au travers de quatre méthodes de soulager votre cheval au point de vue émotionnel. Vous pouvez l’aider à guérir de certains traumatismes afin de créer une relation plus harmonieuse.

                                         

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.