Série Phyto : Focus sur le Ginkgo Biloba

Publié le 22/12/2018

Le gingko biloba est également appelé l’Arbre aux cent écus car ses feuilles ont une couleur dorée en automne.

Il est aussi connu comme l’arbre des centenaires. Seul survivant de son ordre (gingkoales), cet arbre est d’une longévité remarquable  (4000 ans). C’est un arbre étonnamment résistant à toutes sortes d’agression (froid, sécheresse, bactéries, virus  et aussi « bombe atomique »).

Les parties utilisées sont les feuilles

Les principaux constituants sont des flavonoïdes (quercétol, kaempférol) et des terpénoïdes (ginkgolides et bilobalides).

Les gingkolides sont des inhibiteurs du médiateur intracellulaire impliqué dans l’agrégation plaquettaire, la formation de thrombus, les phénomènes inflammatoires et allergiques.

Il combat l’insuffisance artérielle périphérique dans l’insuffisance cérébrale chronique.

Il protège les motoneurones après de possibles dommages neurologiques.

Il permet également d’améliorer les fonctions cognitives, il inhibe la sénilité.

Ces flavonoïdes ont font un excellent anti-oxydant.

Concrètement, pour quelles pathologies de nos chevaux est-il intéressant ?

Pour les chevaux âgés dont les fonctions cognitives diminuent en favorisant la circulation sanguine.

Pour les chevaux souffrant de cushing par ses propriétés anti-oxydantes (piégeur de radicaux libres). A utiliser en complément d’un traitement répondant au véritable problème (le manque de dopamine).

Mais également pour les chevaux souffrant de déprime saisonnière.

"Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7247675/"

Ne se subsitue pas à l'avis d'un vétérinaire

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.